Alternance et insertion professionnelle

Alternance et insertion professionnelle

L’alternance est une formule qui se fait de plus en plus d’adeptes. Petites et grandes structures sont séduites par cette formule et friands de jeunes désireux d’apprendre un métier. Cela parce que l’apprentissage représente une solution intéressante qui permet aux entreprises de développer leur employabilité, leur opérationnalité et leur adaptabilité.  

Comment fonctionne l’alternance en entreprise ?

alternance-en-entreprise.jpg

L’alternance est une relation tripartite entre un centre de formation, un stagiaire et une entreprise. Elle représente un système d’insertion professionnelle permettant de faire des études tout en découvrant le monde du travail. Il s’agit donc d’un moyen de se former en profitant d’une partie théorique prodiguée par un centre de formation ainsi que d’une partie professionnelle et pratique dans une entreprise. L’alternance consiste à faire une sorte de pré-embauche dans son entreprise afin d’accueillir un alternant. Ce dernier partagera son temps entre la formation et l’entreprise. Le contrat durera pendant 2 ans au cours desquels, l’entreprise peut le tester, observer et vérifier l’évolution de ses compétences. En même temps, les formateurs assurent un suivi attentif de l’alternant dans l’objectif de l’accompagner dans la réussite de son projet de formation. L’alternance prévoit plus de la moitié du temps du jeune apprenti en entreprise par séquences alternées au sein d’un centre de formation et en entreprise qui varie selon les diplômes.  

Les vrais avantages de ce type de contrat

contrat-dalternance.jpg

L’alternance présente de nombreux avantages pour une entreprise. Elle paye le jeune avec une rémunération inférieure ou égale au SMIC pouvant varier en fonction de l’âge et du niveau de formation. Une exonération de charges patronales de sécurité sociale sur la partie du salaire versée en dessous du SMIC par le nombre d’heures rémunérées est aussi prévue pour l’employeur d’un jeune de moins de 26 ans. L’alternance prévoit également une prise en charge du jeune salarié par l’OPCA de l’entreprise. De plus, les effectifs de l’entreprise ne seront pas impactés puisque l’alternant n’est pas comptabilisé parmi les employés.